dimanche 2 mars 2014

Encres d'impression et acrylique

«Il est remarquable que les encres de couleurs qu’utilise l’imprimerie ne se comportent pas du tout comme le font les couleurs de la gouache ou de la peinture à l’huile.
Les effets produits sont tout autres. Il n’est guère possible d’obtenir en imprimant avec ces encres les effets d’une gouache ou d’une peinture. Par contre il y a des effets propres aux impressions d’encres de couleur et à leurs superpositions. Tous ceux qui ont affaire aux imprimeries ont observé que les macules, qui sont des feuilles de décharge sur lesquelles se trouvent superposées au hasard et naturellement sans aucun repérage et en n’importe quel sens des planches de couleurs différentes, sont en général beaucoup plus savoureuses et intéressantes que les lithographies méthodiquement combinées.»
Jean Dubuffet, L’homme du commun à l’ouvrage, Editions Gallimard, 1973

Emerveillée par toutes ces savoureuses et intéressantes macules qui défilaient quotidiennement sous mes yeux lorsque j’exerçais le métier de lithographe dans une imprimerie d’art, la technique que j’ai développée s’inspire de ce principe de superpositions d’impressions.

50x6543x62

 65X92


46X65

65X92 - 65X81 - 65X100

114X162 - 92X162 - 130X162

162x260

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires